Taille d’entretien des hortensias et des rosiers en novembre

Hortensias

Conserver les têtes dans les régions à hiver froid et humide Dans les régions à hiver froid et humide, il est hors de question de se priver des grosses fleurs fanées des hortensias.
Elles sont décoratives lorsqu’elles se couvrent de givre mais servent aussi à protéger les bourgeons floraux supérieurs qui se développeront au printemps.
Les tiges taillées, remplies de moelle, risquent de pourrir en cas de coup de froid humide.
Dans notre région à climat doux, vous taillerez les hortensias dès cet automne.
Le bon geste Penser à raccourcir les tiges des hortensias jusque sous la fleur, au-dessus d’une paire de bourgeons sains.
Supprimer également les rameaux trop malingres et 2 ou 3 branches parmi les plus âgées, notamment celles qui encombrent le centre de l’arbuste.
Ne pas laisser les feuilles pourrir en masse au pied des hortensias (risque de formation de champignons) ; mettez-les dans votre bac à compost ou silo à feuilles.
Pailler le massif avec votre compost de l’année précédente ou produits de broyage de votre jardin.

Rosiers

Taille en novembre Attention lorsque l’on taille les rosiers trop tôt, en cas de période de redoux, les arbustes, alors stimulés, émettent vite des pousses…
Riches en eau, les jeunes rameaux sont sensibles au froid.
Procédez à une taille haute, couper à environ à 15/20 cm au-dessus de la taille de formation définitive de printemps en mars.